Les boxers ont toujours tenu une place extrêmement importante dans la vie de Serge et Véronique Dubeau-Valade.

VolpiSerge n'a pas vécu, depuis sa naissance et depuis son compagnonage avec Volpi - le "Volpi" de ses grands-parents Dubeau-Moncel -, une seule année sans boxer.

Véronique a quant à elle découvert cette formidable race avec Lolita - que ses maîtres (Sonia et Maurice Samuel) se sont disputée comme un enfant lors de leur divorce. 

197507La fille de Lolita - Peggy - a été son compagnon d'adolescence comme celui de sa soeur et de tous leurs cousins et amis qui en gardent encore aujourd'hui un souvenir ému.

C'est propablement Iris (Yseult des boxers du Grand Renon) qui est à l'origine de leur vie commune car ... on ne saura jamais si c'est par Serge lui-même ou par son boxer qu'elle a d'abord été séduite !

Ce trait d'humour ne peut cacher le souvenir de cette formidable amie qui est morte d'amour pour Véronique en février 2000 ... Alors assise sagement près de Serge sur une grande aire de repos d'un bord de route express, elle a voulu rattraper une voiture qui passait : une Rover noire ..., exactement la même que celle de Véronique ... 

Ce fut un grand chagrin ...

Ce fut aussi le début d'une formidable aventure ..., Raïa arrivant dans leur vie pour atténuer la peine.

Durant quelques années, les boxers du Domaine de la Valadière se sont inscrits dans le paysage, inscription basée sur l'amitié liant Geneviève Devilder - les boxers du Grand Renon - à Véronique.

Raïa, Turenne et Uzerche

Puis, à sa grande surprise et sans préméditation, Véronique fut élue maire du charmant village papetier de Couze et Saint-Front en Périgord, en mars 2008 et le temps manquait ...

Tous deux se résignèrent donc à se contenter des joies du compagnonage de Raïa, Turenne et Uzerche ... quand, subitement, Uzerche les a quittés d'une tumeur au cerveau.

Véronique ressentit un besoin impérieux de compenser son absence ... Le ciel et un désistement de dernière minute d'un acquéreur lui permirent dans la semaine d'adopter un micro-boxer ..., un terrier de Boston : Fabulous Eunie du Chevalier de Saint-Maxime qu'elle décida de nommer plus familièrement Feunie.

Furieux de la décision de Véronique de ne pas reprendre un boxer, Serge acquit le même jour ... une lapine ... qui gambade encore aujourd'hui dans son clapier !!!

Feunie fit le trajet de Melun à Couze dans le vide-poche situé entre les sièges de la C5 ... C'est dire sa taille à ses 2 mois !

A peine arrivée à la maison, elle tombait amoureuse de Turenne, notre "Tutu d'amour" !... Ils ne se quittèrent plus jusqu'au départ de ce dernier ... C'est Turenne qui l'éleva comme il avait élevé tous les bébés du Domaine de la Valadière ...

Turenne était le 1er bébé né au Domaine de la Valadière, à Pessac-sur-Dordogne (Gironde).

Turenne et Feunie au milieu des fleurs

La vie, les fonctions électives ont donc éloigné Serge et Véronique du monde de l'élevage. Raïa et Turenne suivant Uzerche les ont quittés à leur tour pour rejoindre Volpi, Lolita, Peggy, Ouistiti, Iris ...

... et la vie a continué jusqu'à mars 2014 où Véronique a cessé ses fonctions citoyennes.

Voilà donc Serge et Véronique repartis sur le sentier des expositions et de l'élevage !!!

Jaïa - dont le nom en "J" est éminement symbolique - vient relancer une activité faite d'abord de passion pour la race "Boxer" et d'amour incommensurable pour les bébés du Domaine de la Valadière.

Jaïa et Da-Raïa faisant connaissance

Découvrez son arrivée à la maison où elle a rejoint Da-Raïa (Darrazac du Domaine de la Valadière) et Feunie qui semble vouloir devenir ... sa meilleure copine !

IMG_8938